La Balade des récits

Sur les traces du Tour-de-France

Samedi 4 Juin 2016

Ce samedi matin, le département organisait à l'Abbaye de Royaumont une sortie Vélo pour fêter le passage du Tour deFrance le 24 Juillet prochain. Un petit parcours familial de 12 km et un plus grand de 30 km étaient proposés aux participants.

Une partie des Flâneurs avaient décidés de s'y rendre, je me suis invité à la fête.

Nous nous retrouvons donc vers 7h30 à la MDA pour nous rendre à vélo directement au départ.

Nous prenons la direction de Mériel où nous retrouvons 2 compagnons cyclos, puis direction Royaumont.

Nous sommes accueillis dans les jardins de l'Abbaye où l'on nous offre une entrée pour la visite de Royaumont après la randonnée. Nous retrouvons 3 autres frépillonnais + 1 extérieure, nous serons donc 12.

Nous allons aux inscriptions où nous récupérons un tee-shirt, un porte-clés et un stylo offert par le département.

Nous participons aussi à un quiz pour gagner un panier garni. Puis une petite séance photo avant de se rendre au départ.

Il y a pas mal de monde ... des clubs du coin et quelques familles. Nous nous regroupons sous l'arche de départ, les caméras et les photographes sont là pour immortaliser la scène. Il y a même un drone qui nous filme du ciel. Nous serons encadrés par une voiture en tête de cortège ainsi que par des motards de la gendarmerie et quelques cyclos de l’organisation.

Nous nous élançons, le parcours n'est pas trop compliqué deux trois côtes histoire de nous réchauffer un peu, mais tout cela dans la bonne humeur. Dès que le peloton s'étire trop l'organisation stoppe le convoi pour attendre tout le monde, tout se passe bien et nous cheminons tranquillement : Viarmes, le golf de Mont-Griffon puis direction Belloy, Villaines et les pistes cyclables d'Attainville. Nous évitons La Croix Verte afin de ne pas gêner la circulation, nous bloquons déjà pas mal de route, il y a des bénévoles ou des gendarmes à tous les carrefours qui arrêtent les voitures pour nous laisser passer.

Le retour se fait à nouveau par Vilaines, Belloy et retour vers Royaumont. La balade se termine, nous retrouvons l'Abbaye, pas de gros ravitaillement à l'arrivée !!! Juste une petite tente avec deux dames et 3 bouilloires qui propose du café, thé ou chocolat instantané ... pas terrible, on s'en contentera.

Il y a un stand tenu par le restaurant de l’abbaye, mais boissons et sandwichs sont payants.

Nous sommes 2 à rentrer à la maison, le reste du groupe décident de visiter l'abbaye. Ils prendront le temps de se restaurer avant la visite.

Dommage que le département n’a pas organisé un petit "en cas" convivial. Pourtant les élus étaient présents ... mais non rien !!!

Nous avons quand même passé un bon moment ensemble.

LA TRANSVOLCANIQUE > BLANZAT - MONT DORE - BLANZAT

12 & 13 SEPTEMBRE 2015

Que dire de ce week end ? Il y a tant à dire ….
 
VENDREDI :
Nous voici sur la route direction Clermont-Ferrand. Sur une aire de repos, nous goûtons au délicieux gâteau au chocolat que M-P nous a gentiment préparé.
Arrivés à l’hôtel, où nous retrouvons les cheminots (J-L et P), chacun prend ses quartiers. Puis direction le resto qui est jute à côté. D et les deux S arrivent en cours de repas et prennent une petite collation avec nous.
Le repas achevé, certains vont boire une bière quand d’autres vont se coucher.
 
SAMEDI :
7h15, tout le monde est prêt mais nos 2 cheminots dépriment : ils annoncent une alerte orage orange.
Voiture chargée…. Direction Blanzat. Récupération des dossiers d’inscription, dépose des sacs, petit dèj, préparation des vélos, et attente du départ. Waouh… Il y a du monde. Nos 2 cheminots sont présents sur la ligne de départ.
Le temps est sec même si au loin ça flashe dans le ciel : probablement un avion pris en excès de vitesse !!!
9h00, ça s’élance tout doux. Nous y sommes et c’est parti pour 2 jours.
Premiers kilomètres, premiers pépins mécaniques…
Km 5,5 crevaison pour F. On repart et nous nous retrouvons aux portes de Paris en heure de pointe. Vélos à l’arrêt et pieds à terre. Le flux humain s’étire tranquille et on reprend les chemins.
Km 10, c’est au tour de C de déclipser son pneu arrière sur un passage de pierres. Pour ne pas être gêné, il monte une chambre dans le pneu et ça repart.
… Puis pépins météorologiques
Km 20, 1er ravito, on a la banane. Le temps se maintient. On repart et là quelques éclairs zèbrent le ciel, le tonnerre gronde… et on se prend une saucée sur la tête qui ne s’arrêtera que 45 – 50 Km plus loin !!!
Km 50, c’est trempé que nous arrivons au repas. Il y a une queue pas possible mais une fois dans le gymnase on apprécie la chaleur ainsi qu’un bon repas chaud. Nous retrouvons le reste de la troupe qui partira avant nous, toujours sous la pluie. O, L, F, S prennent la route. D, S et F continuent par les chemins. Nous en ferons de même accompagnés de D.
Dernier ravito, le soleil montre son nez. Le ciel s’est plus ou moins dégagé. On aperçoit au loin le Puy de Dôme.
Les machines ont été mises à rude épreuve. C fini plus ou moins sans frein, et ça tombe mal car le final est pratiquement tout en descente. Nous passons à la cascade, petit arrêt photo…
Nous arrivons vers 19h00 au Mont Dore.
Il nous reste 6 Km à faire pour rejoindre notre hôtel qui se trouve à la Bourboule.
Nettoyage vélo, douche, repas, petite bière pour certains puis dodo.
 
DIMANCHE :
Petit dèj à 7h30.
Va falloir repartir, mais avant ça, faut remettre les chaussures trempées. Pas très envie…. Brrrr !!! C’est froid !!!!
Nous partons, nos 2 cheminots rentrent par la route. Nous sommes donc 11 à reprendre les chemins direction le Mont Dore où nous devons récupérer le parcours. Il fait agréablement bon (10 – 12° C) et surtout il ne pleut pas.
Nous profitons des paysages, l’appareil photo crépite.
Le terrain par endroits est boueux voire très boueux mais dans l’ensemble ça roule bien. F collectionne les chutes, heureusement sans trop se faire mal…
O, L, F, S prendront la route pour éviter la portion très boueuse. D et S nous rattraperont peu de temps avant le repas. Ils feront les 13 Km que nous même ne ferons pas. Nous avons choisi l’option parcours allégé pour éviter 250 m de D+ et 13 Km de plus.
Dernier ravito, nous finissons par nous prendre une méga saucée au pied du Puy de Dôme. Mais c’est sans la pluie que nous arrivons à Blanzat. Et voilà, c’est ainsi que la boucle est bouclée.
Passage obligé à l’aire de lavage des vélos. Bien sûr ça fini en bataille d’eau. M’Dame la présidente qui sort de la douche propre et sèche s’en prend une bonne giclée.
Bref, c’est trempé que nous allons prendre une douche à la bonne température, ni trop chaude, ni trop froide même pour ces messieurs.
 
On repart tranquille sur la région parisienne. C’est tout de même contents de ce week-end que nous nous quittons.
Merci à F pour nous avoir organisé ce week-end certes pluvieux mais fantastique tout de même…
Bonne semaine à tous
 
Bilan kilomètres :
Samedi : 13 x 92 = 1196 Km
Dimanche : 2 x 60 = 120 Km / 11 x 80 = 880 Km
TOTAL WEEK END : 2196 Km

LA TRAMJURASSIENNE à Champagnole

VTT

BIDOU
Alors avant de perdre la mémoire j’attaque une bafouille…
J’ai adoré ce week end où le temps, l’ambiance, ainsi que le camping et les excellents petits plats que tonton Frédo
nous a préparés (sans oublier bien sur les nombreux cakes, gâteaux et autres douceurs liquides
« hein Benoit » !! que nous avons ingurgités le soir afin de nous préparer ou de nous remettre
de cette belle rando).
Une ambiance du tonnerre, une organisation tip top (merci Isa et Frédo).
Benoît a enfin compris à quoi ressemblait un club (du moins le nôtre !!) c’est-à-dire
convivialité et bonne humeur et rafraîchissement au Chanel N°20 de tonton Frédo.

A vous autres d’en rajouter une couche de bonne humeur pour que ça continu le plus
longtemps possible…

________________________________________

PHILIPPE

Ah oui le CR........
Ben que du bonheur ! oui je sais c'est facile, mais c'est vrai à la fois. Merci a vous toutes et
tous d'avoir fait que ce week-end ne laisse que de très bons souvenirs, qui pour moi m'ont
permis de reprendre le vélo sans trop d'appréhensions et il y avait de quoi !
Sinon que retenir ? Je dirais, l'humour de chacun et la joie de partager des choses simples.

ISA

10h30 : départ de Frep avec 1h de retard sur l’horaire prévu… Que les mauvaises langues se
taisent, ce n’était pas de la faute de P’tit Thierry !! Arrivé à 9h20 pour 9h30 à la MDA, il
s’inquiètait de ne voir personne. Benoit et Bidou arrivent puis Fred, Philippe et moi-même
ainsi que Franck. Retard dû à un petit problème de réglage du porte vélo pour Christine et
Christophe …
15h30 : arrivée à Champagnole. Philippe nous emmène faire les courses… Apéritif jurassien
« Macvin », Morteau et comté… Nous retirons nos enveloppes d’inscription et notre cadeau
(un bâton de marche) puis direction le camping où 3 châlets nous attendent.
19h00 : petite mise en bouche avec dégustation de produits locaux offerts par le camping puis
repas fait maison… Tout ça a un air de vacances
23h30 : va peut-être falloir aller se coucher, demain levé aux aurores.
5h00 : le réveil sonne (mais quel est donc ce bruit à cette heure si matinale !!!) . Douche, petit
dej. Vaisselle faite, direction la gare de Champagnole à VTT pour ceux qui roulent et à
voiture pour nos 2 marcheuses.
6h30 – 6h45 : séance photo devant la gare après avoir déposé les vélos dans les camions.
7h00 : départ du train. 1er arrêt pour les marcheuses ; le 2nd sera le nôtre.
8h00 : départ groupé emmené par une voiture… Y’a du monde mais au fil des kilomètres ça
devient plus fluide. Nous voilà partis pour le 70 sur de nouveaux tracés. Quelques incidents
perturbent cette journée :
- chaîne cassée à 4,5 Km pour moi
- pneu « éventré » à 15 Km pour Fred (mais quels boulets c’est 2 là !!!!)
- 2 chutes pour Benoît : 1 dans la boue et la 2nde dans une descente « un beau petit
soleil » (en plus de celui que l’on a eu tout le week end) avec du coup quelques
égratignures et un genou plus ou moins douloureux
14h30 : oppidum de Champagnole où nous retrouvons les marcheuses arrivées peu avant
nous. On se prélasse sur l’herbe avant de reprendre le chemin du camping. Douche puis
piscine pour certains, pour d’autres ballade aux cascades du Hérisson (on n’en avait pas assez
fait dans la journée !!)
19h15 : retour au camping après une journée bien remplie où nous finissons la soirée attablés
devant un bon petit repas.
10h45 : on prend la route jusqu’à la fromagerie puis direction Paris. Pas envie de rentrer, juste
envie de prolonger ces moments de quiétude, de convivialité, de bonne humeur et de
taquinerie.
18h30 : nous nous quittons sur le parking de la MDA avec dans la tête plein de souvenirs…

Conclusion : un week end réussi avec peut-être comme seul bémol pour ceux l’ayant déjà fait,
un tracé moins intéressant, moins « touristique », moins attrayant avec pas mal de portions
bitumeuses !!!

________________________________________

MARCHE

CHRISTINE

Dimanche matin, réveil à l’aube (5h15) pour prendre le même train que nos vététistes à 7h ;
mais nous ne voyageons pas ensemble, les marcheurs devant aller dans le 1er wagon. Nous
descendons à la station suivante et faisons un petit coucou à nos Frépillonnais(e) qui restent
dans le train.
C’est un gros troupeau qui s’élance à 7h30 sur le 24 kms ; on est au ralenti, les uns derrière
les autres. Un passage étroit et accidenté va faire éclater le groupe et c’est tant mieux. Les 8
premiers kms ne sont que montées et descentes parfois étroites mais souvent très raides ; on
découvre de beaux paysages depuis les belvédères (forêts à perte de vue, des lacs aux eaux
bleues turquoises pour certains). Nous passons au milieu des vaches jurassiennes.
1er ravitaillement à 11h10 - enfin !!! Il nous a semblé loin ! On a les crocs mais il y a de quoi
se remplir l’estomac (morbier, comté, pain aux fruits secs, morteau, saucisson, congolais,
tomates - c’est une bonne idée ça ! – chips, etc). On a du mal à redécoller, c’est trop bon tout
ça !
Les 8 kms suivants sont moins durs – heureusement car on se demandait à quelque heure on
allait rentrer, à cette allure là ! On peut papoter un peu plus Marie-Pierre et moi. Un peu avant
le 2ème ravito, je me prends une gamelle sur des troncs d’arbres… Plus de peur que de mal
mais l’épaule est un peu douloureuse sur le moment ; cet incident nous amène à discuter avec
un groupe de personnes de la région, très sympathiques. Nous faisons un bout de chemins
avec eux.
Notre moyenne est remontée et s’accentue lors de la dernière portion du parcours où nous
longeons l’Ain. Nous arrivons à Champagnole à 14h25. Nos vététistes nous rejoignent 10 mns
plus tard. Quelle synchronisation ! On prend notre plateau repas ensemble avant de regagner
le camping.
Après la douche, certains vont à la piscine, pendant que d’autres partent aux cascades du
hérisson guidés par Frédo qui connaît ce site (j’avais trop envie d’y aller !). Encore un peu de
marche et beaucoup d’escaliers mais c’est très beau ! Avec plus de débit, c’est grandiose !
(photo prise par Philippe au printemps).
Merci à Isa et Frédo pour toute l’organisation !
Camping très agréable ; nos petits déjs et repas, c’était quelque chose ! Que des produits faits
maison (cakes, gâteaux, confitures…) ou de la région (morteau, comté, morbier, apéritifs,
vins).
Bravo aux cuisiniers (Frédo et Philippe pour les plats concoctés).
Merci à Philippe pour les bonnes adresses (fromageries).
Merci à toutes et tous pour cette super ambiance tout au long de ce WE.

Brevet Montagnard du MORVAN

La région de Château-Chinon a offert ce week-end du 27 & 28 juin ses superbes paysages et surtout ses dénivelés. Car le Morvan, ce n’est jamais plat. Ça monte et ça descend ! Et oui, le massif Central n’est pas bien loin. Les 19 cyclos du CSF s’en sont aperçus dès les premiers kilomètres parcourus. Les dérailleurs n’ont pas chômé et les mollets ont été soumis à rude épreuve. Le choix des développements était primordial pour affronter les cols du Morvan : 673 m pour les Pasquelins et 754 m pour le Haut-Folin. Le fléchage sans faille permet d’apprécier les parcours tout au long de ces 2 jours. Le manque de convivialité des organisateurs et les ravitaillements un peu légers voir inexistants sont le côté négatif de cette manifestation. On n’oubliera pas les bénévoles à St Honoré les Bains devant les tables vides n’ayant rien à servir aux participants. Il en a été tout autre de l’accueil chaleureux de Sandrine et Michel qui nous ont ouvert leur maison de campagne. 19 cyclos le matin dans la cuisine au petit déj, ce n’est pas facile à gérer. On gardera aussi un bon souvenir de la soirée au ranch, un endroit vraiment paisible, où Françoise nous a reçus en toute simplicité C’est grâce à Serge, et merci à lui, que nous avons pu connaitre ces personnes et ces moments de détente dans cette région paisible préservée de toutes nuisances.

Bilan des kilomètres parcourus pendant ces 2 jours : 210 kms x 19 = 3990 kms

Concentration de Pentecôte à AMIENS

Nous sommes 7 cyclos et une marcheuse(Odile) venus pour découvrir la Picardie,
Samedi, c'est sous des nuages gris que la journée commence, Alain et Michel partent sur le 120 et Christine- Didier – Dominique – Monique et Robert sur le 90, Dès la sortie d'Amiens, nous sommes dans la campagne verdoyante, le circuit nous emmène aux grottes et moulin de Naours puis jusqu'à DOULLENS ou nous sommes attendus pour le pique-nique à la citadelle,
Petite éclaircie en début d'après-midi, nous partons en direction de la vallée de la Somme, les
paysages sont magnifiques, Nous finissons par le vélo route au bord de la Somme et c'est là
que la pluie nous rattrape,
Dimanche, grand soleil, Alain et Michel partent sur le 132 et le reste de la troupe sur le 110,
Nous passons par les hortillonnages, magnifiques en cette saison, puis le circuit étant axé sur le souvenir de la grande guerre, nous enchaînons les cimetières militaires et les mémoriaux qui sont toujours en hauteur !!! Repas sous la Halle à Albert ou Alain et Michel qui nous attendent décident de finir le parcours avec nous, Toujours des côtes, les jambes sont de plus en plus lourdes, nous apercevons au loin la cathédrale et la tour Perret et enfin la descente sur Amiens,
Lundi, réveil sous la pluie, la route est déjà bien mouillée ! Nous décidons d'un commun accord de laisser les vélos au garage et nous visitons la cathédrale et le centre-ville d'Amiens,
Très beau week-end, quelques défaillances pour le fléchage et les maigres ravitaillements le samedi, mais vite oubliés par une organisation parfaite le dimanche, Beaucoup de sécurité surtout dans Amiens ou il y avait un bénévole à chaque carrefour,
1806 kilomètres parcourus.

Maxiverte VTT - Domfront

VTT
Cette année la Maxiverte VTT avait lieu dans L'Orne en Basse Normandie.
Nous sommes partis à 14 pour découvrir Domfront et sa région.
Une météo incertaine nous a un peu gâchée la première journée, la pluie en abondance et la boue avaient rendu les chemins bien glissant. Heureusement la suite fut plus agréable. Quelques problèmes mécaniques ont contrarié certains mais nous avons quand même pu profiter de ces 4 jours. Des paysages, des villages, et des monuments magnifiques nous rappelle que notre pays est truffé de régions toutes aussi belles les unes que les autres.
Encore un we superbe dans une belle ambiance. Merci tous d'avoir encore une fois partagé ces beaux moments.
Merci Dom et Steph pour leur investissement.
Et bravo aux clubs organisateurs pour cette belle Maxi-verte, plus de 300 bénévoles mobilisés pour notre bien-être, une belle réussite.

12 vététistes pour 2254 km

 

MARCHE
Marche dans le bocage domfrontois, du Passais, du pays d’Andaine. La cité médiévale de Domfront, Bagnoles de l’Orme, que du bonheur, beaux paysages, etc….

2 marcheuses pour 108 km

Rencontre Inter-club

Accueil au local du club

Le 25 Janvier, le CS-Frépillon a convié les clubs VTT voisins à participer à une matinée de sortie commune. Une rencontre inter-clubs placée à nouveau pour cette seconde édition sous le signe de la convivialité et de l'échange.

8h30 : Les clubs arrivent progressivement au local du club, où ils sont accueillis autour d'un café / Thé / Cookie / 4/4 / ...
8h55 : Olivier organisateur et métronome de cette matinée, annonce l'organisation de groupes de niveaux et le départ dans quelques minutes.
9h00 : C'est parti ... Les groupes partent successivement.
9h > 12h45 : Les différents groupes, "encadrés" par des VTTistes du club, randonnent en forêt de Montmorency ou de l'Isle-Adam. Nous avons de la chance avec le temps. Certes il fait assez froid mais le ciel est dégagé. Néanmoins ... la boue nous rappelle bien par moment que nous sommes en plein hiver.
12h45 : Les groupes sont de retour au local ... Avec le sourire ... La matinée a dû être bonne alors ! Il semble que tout le monde ait apprécié ! Même si les jambes sont lourdes pour certains.
Oooh ... Il y a une bonne odeur ici ... En effet Laurent, notre chef barbecue, est resté au local pour cuire les saucisses et préparer avec l'aide de Serge et les marcheuses le buffet autour duquel nous allons pouvoir prolonger puis conclure cette matinée. D'un côté ça lave les vélos un peu sale dirons nous ... de l'autre ça discute.

Toutes bonnes choses ayant une fin ... et ... le froid nous rappelant à l'ordre chacun reprend son vélo ou rejoint sa voiture pour rentrer.

Merci ...

- Aux clubs d'être venus si nombreux.
- A Olivier pour l'organisation de cette matinée.
- A Laurent, Serge et les marcheuses pour les buffets de cette matinée.
- Aux VTTistes du club venus aider et encadrer.

Suivez-nous: